L'aléatoire, l'insolite, le prévisible

Comprendre le présent, penser le futur // Prévision, prédiction, diagnostics

Quelle est la part de prévisible dans le règne animal ?



 

Les différentes espèces végétales et animales sont présentent depuis des millions d’années et ne cessent d’évoluer. Depuis le 18eme siècle les différentes espèces ont été triées selon une classification naturelle, depuis l'appellation de “règne animal” a été donné à cette grande faune et flore.


Ces espèces végétales et animales sont donc omniprésentes mais savons-nous vraiment pourquoi toutes ses espèces sont là où elles sont à cette instant précis ?


C’est ce que nous allons voir dans ce travail. Tout au long de ce dossier, nous allons étudier les caractères aléatoires et prévisibles de l’évolution du règne animal et ses lois. Nous allons voir les facteurs qui font qu’une espèce se transforme, quelles sont les conditions qui favorisent la survie ou la disparition d’une espèce et la diversité du règne animal que nous connaissons aujourd’hui, pour finir certaines modélisations classiques de l’évolution.


SOMMAIRE

I- Les mutations

A. Définition

B. Les facteurs

    1) L'aléatoire

    2) Les agents mutagènes

    3) L'épigénétique

     

II- Lois du règne animal

A. L'évolution

    1) La selection naturelle selon Darwin

    2) La dérive génétique

B. Le mimétisme : stratégie adaptative d'imitation

     

III- Prévisible et aléatoire

A- Modèle de Hardy-Weinberg

B. Modèle de Wright-Fisher et son algorithme

 

Conclusion

 


 


 

 

Un mutagène est un agent qui change le génome d’un organisme. Il va bloquer la progression de l’ADN polymérase et qui va, par conséquent, augmenter le nombre de mutations génétiques.
Ces mutations mutagènes peuvent conduire à la mort de la cellule ou à sa cancérisation.  
On distingue deux catégories de mutagènes, les mutagènes physiques et chimiques qui sont détaillé dans le tableau ci-dessous:

Les agents mutagènes chimiques

Les agents mutagènes physiques

  • les pesticides
  • les médicaments ou les agents  pathogènes.
  • la pollution atmosphérique ou les radiations de type nucléaire
  • les ondes électromagnétiques (téléphones, ordinateur,...)
  • les rayons UV
  • les radiations ionisantes
  • les médicaments dits de "thérapie génique"

 

Certains médicaments sont contre-indiqués dans certains cas comme chez les femmes enceintes en raison du risque de malformation du fœtus. Dans des cas plus particuliers, il peut être demandé aux personnes prenant un traitement dont la mutagénicité est démontrée d’avoir des moyens stricts de contraception car le médicament n’est pas compatible avec une grossesse.

 

 

AUTEURS et REMERCIEMENTS

BIBLIOGRAPHIE

L'ensemble de ces pages est © copyright 2017 Pauline FAVOT- Tous droits réservés.